Itinéraires dans la commune San Paolo Imprimer

A la sortie du village, en prenant la direction de Ponte Magno et de l'abbaye de « Sant'Apollinare », après quelques centaines de mètres, il est possible de voir sur la gauche l’église élégante de la « Madonna della Misericordia ». Elle a été construite vers la fin du XVe siècle ; on y trouve les restes d'une fresque, très mal en point, attribuable à Andrea de Jesi représentant la « Madonna della Misericordia » (1521) avec le peuple de San Paolo sous son manteau. Actuellement, l'ancien tableau est caché par une copie du peintre Corrado Corradi de Cupramontana (1894-1963), commandée en raison de la détérioration de la fresque originale.
En poursuivant l’excursion dans les campagnes autour du petit centre, il est possible de tomber sur une particularité géologique curieuse et rare : les « Vulcanelli di fango » (petits volcans de boue). Ce phénomène naturel, dû à la présence de méthane dans le sous-sol, a été observé à plusieurs reprises dans les rues Battinebbia et Fonte. Le gaz provoque la montée de boue et d'eau salée qui s'échappe par des petits trous dans le sol, qui peuvent prendre la forme de cônes hauts de quelques centimètres.