1. Vai direttamente al menu principale
  2. Vai direttamente al contenuto
  3. Vai direttamente al menu di destra
Home Itinerari Itinerari Tematici ITINERAIRE ROMAN
ITINERAIRE ROMAN PDF Imprimer Envoyer

On se trouve dans un territoire plutôt riche en témoignages architectoniques de l’époque médiévale, favorisés par le fait que ces monuments soient souvent situés en dehors des grands axes de communication.
Si, déjà avant l'an mil, les églises paroissiales et les monastères occupaient densément les communes, en particulier celles de la zone montagnarde, après l’an mil, toute la zone accueillit d'importantes abbayes et des églises qui sont devenues des points de référence pour l'organisation, non seulement religieuse, mais aussi sociale de la population de ce territoire.
La propagation des monastères et des abbayes fut favorisée par la présence et la prédication des saints comme Romualdo, Silvestro (fondateurs des « Camaldolesi » et des « Silvestrini »), et Pier Damiani, mais aussi des bienheureux comme Antonio dal bastone, Gherardo de Serra de 'Conti, Alberto de Sassoferrato, Ugo degli Atti, Angelo de Massaccio et Paolo Giustiniani.

L'itinéraire qui est proposé ici se déroule à travers les monts et les collines. Il part de la commune de Sassoferrato où se trouvent l'église monumentale et le monastère de Santa Croce Conti, à proximité du centre d’habitation et dans une position dominante à droite de la route pour aller vers Arcevia. Bien qu’elle fût retravaillée au cours des différentes époques qui se sont succédées, l'église de San Francesco située dans le centre historique a aussi gardé des éléments romains.
• « Abbazia di Santa Croce dei Conti » (XII/XIIIe siècles)
• « Chiesa di San Francesco » (XIII/XIVe siècles)

En continuant en direction d’Arcevia par la route principale, on arrive à une bifurcation qui mène à Genga et aux « Grotte di Frasassi ». Après avoir pris cette direction, la route conduit au village de San Vittore delle Chiuse. Dans le petit bourg, se dresse l'église qui porte le même nom, probablement le prototype architectural de l'église de Santa Croce dei Conti. Elle est postée au sommet d'un côteau entourée par le cimetière et les locaux de l'abbaye qui ont maintenant été transformés en « Museo Speleopaleontologico e Archeologico » cependant,  on peut encore en apprécier les belles structures en pierre calcaire blanche.
• « Abbazia di San Vittore delle Chiuse » (XI/XIII siècles)

La présence du pont au-dessus du Sentino et de la tour de guet rend aussi le bourg très attractif. En montant près de la rivière, il est possible de visiter l’ancien moulin, aujourd'hui transformé en « Casa del Parco Naturale Regionale Gola della Rossa e di Frasassi ».
Après avoir dépassé la gorge, on peut prendre l'autoroute en direction d’Ancona, et sortir à Serra San Quirico. Après avoir longé le village avec ses « Copertelle », continuer en direction d’Arcevia durant quelques kilomètres. On peut remarquer une flèche sur la gauche qui conduit au fourré, où se dresse l'église de Sant'Ansovino, au pied du château d’Avacelli.
• « Chiesa di Sant’Ansovino » (XI/XIII siècles)

De retour de cet oasis de paix et de charme, on arrive à Trivio, prendre ensuite la route en direction de Mergo et Rosora. A quelques kilomètres de là, dans la commune de Serra San Quirico, on découvre en hauteur l'église de Santa Maria delle Stelle, à moitié cachée par une ferme.
• « Chiesa di Santa Maria delle Stelle » (XIIIe siècle)

Continuer maintenant dans la direction de Mergo, passer le château et descendre à nouveau vers la Vallesina. Après avoir traversé la voie ferrée, on rejoint en quelques minutes l'église de Sant’Elena, dont on aperçoit de loin le volume massif.
• « Abbazia di Sant’Elena » (XII-XIIIe siècles)

De Sant'Elena, se diriger ensuite en direction de Cupramontana, dernière étape de notre itinéraire, en passant par le château de Poggio Cupro. A proximité de ce dernier, immergé dans le fond de la vallée et dans le fourré, on trouve l’ermitage des « Frati Bianchi » qui, aujourd'hui, conserve de cette époque seulement certaines grottes creusées dans le grès où les ermites trouvaient refuge.
Une fois dans Cupramontana, visiter le village et prendre la direction de Staffolo. Après quelques kilomètres, on remarque sur la gauche une petite colline sur laquelle se dresse l'Abbaye du bienheureux Angelo, légèrement réparée. Avec sa structure en pierre, les locaux bien conservés de la vie monastique et le cloître interne, elle semble un lieu hors du temps, idéal pour une fiction sur le Moyen-âge.
• « Abbazia del Beato Angelo » (XII-XVe siècles)


  • Les icônes bleues renvoient à des points de la route.

CARTE DU CENTRE
 
 

logo Parco Gola della Rossa e Frasassi

logo Comunità Montana

Logo accessibilità

Logo attestante il superamento, ai sensi della Legge n. 4/2004, della verifica tecnica di accessibilità.